COMPTE-RENDU CA

28 JUIN 2005

 

 

1 - Présentation du  projet moustiquaires 

2 - Constitution du Comité Comores Horizon – Antenne Ifoundihé

3 - Présentation du projet école 

4 - Communication

5 - Autres projets énoncés

6 - Décisions et priorités

7 - Élaboration du règlement intérieur

8 - Recherche de fonds

9 - Projet de participer à 2 brocantes cet été

10 - Divers

 

Présentes : Sylvie Bonnardot, Annick Bouchot, Stéphanie Pentolini, Sylvie Rabim

Excusée : Annie Guillermin

 

 

1 - PRÉSENTATION DU PROJET MOUSTIQUAIRES

 

Dès mon arrivée dans le village, rencontre avec Youssouf Nassurdini (mon ami) et Ahmed Hamidou (l’instituteur d’Ifoundihé). L’enquête dans les familles a eu lieu avec la collaboration de Youssouf. 88 familles recensées + 11 bangas de célibataires.  Le lendemain, contact avec la PNAC (Pharmacie Nationale Autonome des Comores) pour avoir des moustiquaires. Seulement 120 moustiquaires ont pu être achetées (103 carrées et 17 rondes) selon le stock actuel. Un tarif préférentiel a pu nous être accordé.

Distribution dans le village : 1 moustiquaire par famille et 2 moustiquaires pour les familles ayant au moins 4 enfants. L’association a été vivement et chaleureusement remerciée. Des danses traditionnelles et un repas festin m’ont été offerts le dimanche suivant, pour me remercier, cuisine assumée par les femmes du village.

Cette opération « moustiquaires » pourrait être renouvelée en fin d’année si nos finances le permettent car de nombreux lits ou « paillasses » ne sont pas équipés.

 

 

 2 - CONSTITUTION DU COMITE COMORES HORIZON - ANTENNE IFOUNDIHE

 

Le 29 mai une réunion a lieu dans ma case afin de fonder l’association Comores Horizon – Antenne Ifoundihé à La Grande Comore. Le 4 juin, nomination des responsables. 9 membres se sont portés volontaires et paieront une cotisation de 1000 FC (2 €) par mois. Les membres s’engagent pour 2 ans, ils sont rééligibles. Les mots porteurs : collaboration, alignement, confiance. Dépôt des statuts au ministère de l’intérieur et au tribunal de La Grande Comore. Décision d’ouvrir un compte en banque à la BIC (Paribas) pour faciliter les transactions entre la France à Ngazidja.

L’antenne de Ngazidja doit avoir néanmoins une certaine autonomie de fonctionnement, ne serait-ce que pour percevoir des ressources financières propres (fêtes coutumières…) Le seul but est le développement du village.

Il sera nécessaire de faire un règlement intérieur en France pour la création de cette Antenne. Stipuler son autonomie d’action, sa responsabilité et l’obligation de fournir des justificatifs et factures pour les projets financés par Comores Horizon France.

 

Un désir de confection de chandail avec logo est énoncé. A réfléchir.

 

Haut de la page

 

3 - PRÉSENTATION DU PROJET ÉCOLE

 

Discussion pour le projet école :

 

3 maîtres d’école :

 

  Mr Gilbert Saïd Ali => cadre de l’éducation  fonction de directeur, assume la classe de CP2

 

  Mr Ahmed Hamidou => contractuel, niveau terminale, assume le CP1, habite dans le village d’Ifoundihé

 

  Mr Saïd Mohamed Charif => contractuel, bac + DUG d’arabe, assume les CE1 et CE2

 

L’école ne comporte qu’une classe avec quelques tables/bancs très vétustes, un tableau noir. Obligation de louer une pièce sous le foyer, participation des parents pour ses frais.

 

Les villageois voudraient la construction d’une école avec 2 classes pour récupérer les enfants des CM qui sont dans les villages voisins. Une décision rapide est à prendre dans la mesure ou le CIPR (Circonscription d’Inscription Pédagogique Régionale) demande actuellement les besoins aux directeurs de chaque village. Après une courte réflexion personnelle, je prends la décision d’abandonner le projet de fabrication de tables/bancs pour la construction d’une école avec 2 classes. De suite les villageois proposent leur participation active : main d’œuvre à 100%, fondations, apport des cailloux à dos d’homme, chaque homme du village fournit 2 agglos.

 

A mon départ, les fondations sont faites, les fers et planches sont achetés. Les agglos arrivent.

Pour que l’école soit fonctionnelle le 18 septembre, il faudrait pouvoir financer la toiture (contre plaqué, chevrons et tôles). Il faudrait trouver un financement rapidement.

L’inspecteur régional d’éducation national que j’ai rencontré est d’accord de demander un enseignant de plus pour la rentrée.

 

 

4 – COMMUNICATION

 

Question : comment communiquer de France avec Ifoundihé ? Le téléphone est cher et parfois pas de ligne, le courrier met environ 1 mois ½ pour être acheminé.

Le meilleur moyen serait internet. Un des membres du comité Ifoundihé Youssouf Ahamada est formé en informatique et serait partant pour ouvrir une ligne mais il faudrait une aide financière pour le démarrage.

 

 

5 - AUTRES PROJETS ENONCES

 

  Faire un chemin d’accès dans le village. Tout un quartier est inaccessible ce qui pose problème pour les malades, l’approvisionnement en eau et matériaux, les camions ne pouvant monter.

 

  Réflexion sur l’élimination des déchets pour 2006.

 

  Hygiène des enfants scolarisés.

 

 

6 – DECISIONS ET PRIORITES

 

  Continuer le projet école pour que les CM puissent être accueillis à la rentrée le 18 septembre 2005.

 

  Renouveler l’opération moustiquaires en novembre.

 

  Favoriser l’installation d’internet en participant à l’ouverture de la ligne téléphonique.

 

  Envoyer les livres scolaires par Fret, différer les envois de vêtements, continuer de chercher un moyen d’acheminement à prix raisonnable.

 

  Le projet voierie sera revu pour 2006.

 

  Le projet déchet pour 2006.

 

  Les projets en hygiène et prévention SIDA pour 2

 

Haut de la page

 

 

7 – ÉLABORATION DU RÈGLEMENT INTÉRIEUR

 

Une ébauche est réalisée suite à la création de l’antenne Ifoundihé, il sera soumis en AG début 2006.

 

 

8 – RECHERCHE DE FONDS

 

  Contacter le Lions Club pour le projet école

 

  Attente de la subvention par le conseil général

 

  Chercher des idées nouvelles

 

 

9 – PROJET DE PARTICIPER A DES BROCANTES CET ÉTÉ

 

 

  Le 24 juillet au CAP à Paray-le-Monial

 

  Le 6 août à Lournand vers Cluny

 

Récupérez tout ce que vous pouvez donner pour vendre, contactez Annick Bouchot pour entreposer les articles.

 

 

10 – DIVERS

 

  Le journal interne de l’association va paraître. Sa fréquence sera tous les 2 à 3 mois.

 

  Une rencontre est à envisager en septembre avec tous les adhérents et peut-être ouvrir à d’autres personnes avec une entrée payante.

 

Thème : diaporama de mon séjour à Ifoundihé, informations diverses

  

 

                                                                              Secrétaire de séance,

                                                                                             A. Bouchot

Haut de la page

__________________________________________________________________

Contacts :

Annick Bouchot, présidente => 03.85.81.32.51  -  E-Mail  annick.bouchot@wanadoo.fr

Sylvie Bonnardot, secrétaire => 06.66.25.38.10  -  E-Mail  sylvie.bonnardot@laposte.net