MISSION A IFOUNDIHE

OCTOBRE 2007

Compte rendu de mission

Le voyage : Un petit incident est survenu à Roissy, l’avion n’a décollé qu’à 15h20 au lieu de 8h50. Une voiture m’attendait à Moroni. Je suis arrivée le lendemain vers 11h dans le village où tout le monde m’accueillait dans la joie, surtout les enfants.

1 – Les parrainages :

    a) Parrainages des enfants en classes primaires à Ifoundihé


L’école devait reprendre le 8 octobre. Certains instituteurs n’étant pas payés, il a été décidé de ne commencer qu’après Ramadan donc le 15 octobre. Malgré cela, le 09 octobre, Mr Gilbert Saïd, directeur, dit « Kiki », a bien voulu m’aider à établir les listes d’élèves. Seulement les classes de CP2 – CE1 et CE2 ont pu être constituées. Les inscriptions en CP1 n’étaient pas faites, seuls les redoublants étaient connus. En ce qui concerne les CM, les 2 instituteurs étaient à Anjouan ! je n’ai donc pu connaître les redoublants de CM1 et les élèves qui allaient en CM2.


Une première commande a été effectuée à Alapage à Moroni le 10 octobre pour les fournitures des 3 classes dont le nombre d’élèves était connu. Pour le reste, les commandes et les livraisons ont été très échelonnées en raison de rupture de stock au magasin et du manque de renseignements précis concernant les élèves des autres classes. De plus certains enfants de CM2 ont fait le choix d’aller en privé, le directeur n’était pas au courant.
Finalement toutes les fournitures nécessaires pour couvrir l’année scolaire ont été achetées.

Il avait été décidé en réunion de bureau du 11 septembre que pour les enfants qui ont déjà un parrain et qui sont scolarisés dans un village ou ville autre qu’Ifoundihé, la somme de 20 € versée par le parrain ou la marraine leur serait remise directement. Onze enfants sont concernés.

Chaque enfant a reçu une paire de tongs : soit 129 paires. M. Hamidou instituteur est à remercier pour son aide dans la collecte des pointures et la distribution.

    b) Don aux enfants des classes supérieures

Lors de la réunion de bureau du 11 septembre, il avait été décidé de « recenser les jeunes du village qui vont en classe supérieure, leur donner de la main à la main une somme entre 10 et 20 € selon le nombre total, établir un reçu signé pour la trésorière ». Quarante trois jeunes ont eu 10 €. Tout le village a apprécié, même les parents non concernés sont venus remercier Comores Horizon et dire que vraiment c’était très bien d’aider et encourager les étudiants.

Beaucoup d’enfants ou/et parents ont fait des courriers et même des cadeaux pour leurs parrains.

    c) Position pour les enfants d’Héroumbili en classe à Ifoundihé

2 enfants d’Héroumbili sont en classe de CM1 et 6 en classe de CM2. Quelques fournitures scolaires ont été achetées, le reste étant à charge des familles. Plusieurs courriers de remerciement nous sont adressés.

2 – Construction de la bibliothèque

En 2006, il avait été convenu avec les villageois que la construction de la bibliothèque ne commencerait une fois l’école terminée. A mon arrivée je constate que les plafonds en isorel ne sont pas faits et le mur côté mer n’est pas peint.
D’autre part le gouvernement exige la construction de toilettes pour toutes les écoles publiques et privées.
Décision avec Comores Horizon Antenne Ifoundihé : les matériaux pour terminer l’école étant achetés, l’ouvrage reste aux villageois. Par contre l’association participe à la construction des toilettes (car obligatoire et urgent) avant celle de la bibliothèque.

Un jeune du village, Ibrahim Halifa, m’a dit être intéressé pour la gestion de la future bibliothèque. Il est en 4ème à Mbéni et serait disponible pour faire des permanences. Actuellement il se forme à l’informatique chez un copain à Moroni.

3 – Construction de toilettes pour l’école :

Lors de la 1ère réunion de Comores Horizon à Ifoundihé il avait été décidé de faire un plan, des devis estimatifs et un calendrier de travail avec un engagement de réalisation. La somme de 1870 € est allouée pour la 1ère tranche de ce projet qui était déjà à l’ordre du jour en fin 2006… Cela correspond à la fabrication de la réserve d’eau en pierres. Il est prévu de récupérer les eaux de pluies et de faire au-dessus une fermeture en tôles pour éviter la prolifération de moustiques.


Dimensions : 2,50m x 3,00m, profondeur de 3,00m. L’apport de pierres et la main d’œuvre seront assumés par les villageois. Calendrier => fin des travaux au 31 janvier 2008.
La 2ème tranche concerne la construction d’un petit bâtiment avec une toilette filles et une toilette garçons. Calendrier => début février 2008 à début avril 2008.

 

4 – Projet « Gestion des déchets »

Depuis 2 ans, une sensibilisation est faite dans le village lorsque nous sommes sur place. Chaque jeudi les enfants de l’école coranique avec le Maître ramassent les déchets et les font brûler.


A mon arrivée, sincèrement je n’ai pas vu de changements significatifs exceptées les fleurs plantées l’an passé qui ont poussé et embellissent le village.


A mon départ certains enfants ne jetaient plus à terre et allaient dans un « lieu poubelle » pour déposer le papier…
A l’école coranique il est prévu de faire des paniers poubelles pour les familles. Espérons la concrétisation de cette bonne idée !


Le 13 octobre, pour l’IDE (fête de la fin de Ramadan), les villageois se sont mobilisés pour nettoyer et débarrasser les déchets en faisant brûler.


Le 17 octobre, une réunion avec l’Union Européenne (Programme de Coopération Décentralisée) a eu lieu à Mbéni. Deux membres de l’association de l’Antenne Ifoundihé et moi même étions conviés. Nous avons rempli un dossier afin de bénéficier d’une formation en novembre au sujet de la gestion des déchets. Espérons que notre dossier sera retenu.


J’ai fait une intervention dans chaque classe avec l’accord du directeur pour expliquer aux enfants la nécessité de la propreté et les risques de maladies.


Les poubelles offertes l’an passé sont toujours présentes à l’école et elles sont utilisées.


Le 27 octobre, j’ai rencontré Mr Mohamed Soilhi de l’entreprise Pass Pro-Net à Moroni. Cette société a un contrat de nettoyage avec la capitale, mais n’a toujours pas de camion pour envisager un ramassage à Ifoundihé… Abdoul Sahadi, l’un des gestionnaire de l’entreprise doit me contacter par Internet…

5 – Voierie

J’ai rencontré la présidente de l’association de femmes qui s’est approprié le projet voierie. Comme depuis plusieurs mois, le pays manque de ciment et que les prix sont très hauts pour les quelques sacs qui circulent… il n’y a pas eu de construction de route. De plus, il semblerait qu’il n’y a plus de volonté actuellement en ce domaine. Dommage !

6 – Rencontres avec les officiels

Toutes les personnes des ministères ont changé dans ce nouveau gouvernement.

L’éducation Nationale à Moroni : J’y suis allée à plusieurs reprises. Je n’ai pas rencontré le ministre mais son secrétaire général. Il était en fonction depuis 2 jours seulement, il n’a pas été possible d’avoir un échange constructif.

Le maire de la commune Héroumbili-Ifoundihé : Absent en déplacement à Mitsamiouli

Le Préfet de la Région Hamahamet à Mbéni : Cet homme d’Héroumbili (village voisin d’Ifoundihé) que je connaissais déjà, m’a fait un chaleureux accueil. Il semblerait qu’il n’ait qu’un pouvoir de signature, ne m’a pas parlé de projets…

Le CIPR à Mbéni (Circonscription Inspection Pédagogique Régionale) : Portes closes, impossible de rencontrer le conseiller pédagogique Mr Djeu et l’inspecteur régional Mr Djoumoi. Ils devaient venir me voir, mais je n’ai pas eu leur visite…

7 - Visites :

    a) Caritas à Mbéni

Depuis décembre 2006, la mission catholique s’est implantée dans la région pour donner des soins à prix moins coûteux. J’ai rencontré Monsieur Philippe qui m’a fait visiter la grande maison. L’an passé c’est à lui que j’avais remis le surplus de médicaments de notre association puisque personne n’était compétent à Ifoundihé.

    b) Croissant Rouge à Héroumbili

Maison continuellement fermée… Quelqu’un m’a dit qu’ils étaient en formation ou bien affectés à Mbéni…

    c) UNICEF

Essai de les contacter, impossible. Il est vrai que beaucoup de personnes sont déployées sur le terrain pour des séances de vaccination contre la rougeole avec un apport vitaminique. Ces personnes donnent également des consignes par rapport au choléra.

    d) ULANGA

Impossible d’avoir une adresse pour une rencontre…

    e) CLAC

C’est la bibliothèque à Mbéni. Elle ouvre à partir de 16h. Visite des nouveaux locaux et rencontre avec la personne qui tenait la permanence. En fait ce lieu n’est réservé qu’aux habitants de Mbéni. La cotisation est annuelle. Les jeunes qui étaient présents m’ont signalé le manque de romans… effectivement les étagères sont peu garnies. L’ancien local comporte une sixaine de PC qui sont à disposition des adhérents.

    f) Association REPERES

C’est une association culturelle et éducative au service des jeunes. Nous avions rencontrés l’an passé les responsables.
Ils ont effectué quelques actions d’aide dans des villages très pauvres (don de vêtements) et donné des conférences pour sensibiliser les jeunes aux problèmes de drogue.

8 – Soins

J’avais emmené seulement quelques médicaments de base. Merci aux personnes qui m’ont aidée. Il y a eu surtout des douleurs osseuses probablement dues aux travaux des champs, quelques maux de tête, maux de dents, trois cas de diarrhée mais pas de cas de choléra. Certaines personnes viennent pour des vertiges, problèmes de vue, mais je ne peux rien faire…


Dans la région, des affiches pour la vaccination de la rougeole, des consignes pour éviter le choléra sont apposées. A Ifoundihé, il n’y avait qu’une affiche concernant le lavage des mains. Il semblerait que l’UNICEF et le Croissant Rouge aient oublié Ifoundihé…

9 – Investissement

Des produits ont été achetés, suite à la décision en réunion de bureau du 11 septembre

Actuellement en vente :

- timbres poste comorien : 0,70 € le timbre
- poivre en grain : 3 € les 100 gr
- noix de muscade : 3 € la graine
- clous de girofle : 3 € les 20 gr
- sachet de cannelle : 3 € les 40 gr
- vanille : 3 € les 5 brins
- huile essentielle d’Ylang ylang : parfum ayant une bonne odeur, bénéfique pour les hypertendus
6 € qualité 1ère
- huile essentielle de citronnelle : bénéfique contre les moustiques - 6 € qualité 1ère
- huile de coco : bénéfique pour les gerçures des mains et des pieds - 6 €
- lésos : tissu à mettre en jupe, en nappe, sur un mur etc… toutes les idées sont bonnes ! 3 € l’un
- CD de musique par Kolos « Makadance » 10 € : Compositeur, interprète, chanteur issu du village d’Ifoundihé, réside en France.
- jeu de m’raha : 40 €
- tee-shirt blanc avec logo Comores Horizon (très peu) – 6 €

Si vous êtes désireux d’acheter, contactez le siège ou le secrétariat de l’association.

10 – Informations diverses

- Réunion du Conseil d’Administration le 21 novembre à St Léger-les-Paray
- Brocante à Paray-le-Monial le 11 novembre
- Projection du film sur La Grande Comore aux Jardins de Cybèle à Paray-le-Monial
- Assises Régionales à Dijon le 26 novembre, la présidente cherche des personnes motivées et disponibles pour l’accompagner.

Bien à vous.

Annick Bouchot